Oxydation, en savoir plus sur ce phénomène physiologique

Pauline

Oxydation, stress oxydatif ou encore radicaux libres sont des termes que l’on entend régulièrement. Algorigin rétablie les vérités sur l’oxydation et vous aider à mieux comprendre le rôle des antioxydants naturels.

Vous saurez ainsi quels sont les antioxydants naturels à privilégier.

L’oxydation est un phénomène normal

L’oxydation est un phénomène physiologique normal. On parle d’oxydation quand dans une cellule un électron est éjecté de son atome. L’ensemble de notre corps est soumis à ce phénomène.

Ces atomes incomplets, appelés radicaux libres, deviennent instables et perturbent l’environnement moléculaire de l’ensemble de l’organisme.

Nos environnements, nos modes de vie et aussi le vieillissement sont sources d’oxydation. Attention, quand l’oxydation surpasse la capacité de défense de notre organisme contre les radicaux libres, on voit alors apparaitre le stress oxydatif et dans ce cas l’oxydation devient pathologique.

Quand l’oxydation devient pathologique

Le stress oxydant est responsable du vieillissement cellulaire. Il se traduit en premier lieu par l’apparition des ridules et rides, de sécheresse oculaire ou de raideur articulaire. A un stade plus avancé, le stress oxydant peut être impliqué dans l’apparition de DMLA, d’arthrose, de maladies neurodégénératives (Parkinson, Alzheimer) et même de cancers.

Plus le phénomène de stress oxydant est présent, plus le vieillissement cellulaire est important et précoce.

Afin de contrer ces effets, l’organisme utilise des systèmes antioxydants mettant en jeu des enzymes, vitamines, minéraux, pigments…

 

Les antioxydants

Les antioxydants ont la capacité de transmettre aux radicaux libres un de leurs électrons. Grâce à eux, les radicaux libres sont stabilisés et ne sont plus responsable du stress oxydatif.

Des antioxydants naturels efficaces contre l’oxydation

Les pigments colorés, appelés caroténoïdes, les vitamines et les minéraux contenus dans l’alimentation sont des alliés pour la défense antioxydante. Une assiette colorée et variée est l’assurance d’un apport quotidien suffisant.

A titre d’exemple vous retrouvez les antioxydants dans les produits suivants :

  • Le pigment bleu (anthocyanes) des choux rouges, myrtilles, raisins…
  • Le pigment orange (bêta carotène) des carottes, patates douces, potiron…
  • La vitamine C des agrumes, kiwi, épinards…
  • La vitamine E des fruits oléagineux et de leurs huiles (noix, lin, avocats…)…
  • Le zinc des fruits de mer et viandes…

Il est important de mélanger les apports en antioxydants naturels pour une action en synergie contre le stress oxydatif.

L’astaxanthine, un antioxydant naturel particulièrement puissant

L’Astaxanthine est un pigment caroténoïde issu de la micro algue Haematococcus pluvialis. Des études menées sur ce pigment montrent, entre autres, une capacité 6000 fois plus antioxydante que la vitamine C.
Hormis sa capacité à traiter un grand nombre de radicaux libres (en quantité et variété), l’astaxanthine permet aussi de protéger spécifiquement le cerveau et les yeux de l’oxydation grâce à sa capacité à passer les barrières hémato-méningée et hémato-rétinienne, ce qui n’est que très rarement observé pour les antioxydants traditionnels.
Par ailleurs, son appartenance à la famille des caroténoïdes en fait un excellent antioxydant cutané.

Elle est en tous cas très intéressante pour tous car elle ne présente aucune contre-indication ni toxicité.

On conseille de la choisir naturelle, bio et cultivée dans une zone très pure ce qui est le cas pour l’astaxanthine Algorigin. En effet, il existe sur le marché de l’astaxanthine de synthèse beaucoup moins active. De plus, une astaxanthine cultivée dans des zones polluées sera moins efficace car une partie aura déjà été mobilisée pour protéger l’algue des agressions oxydantes.

Nous sommes à votre écoute pour répondre à vos questions sur les algues : 022 552 01 25

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *