Spiruline pour les nourrissons : pourquoi leur en donner ?

Les algues sont les végétaux les plus anciens de notre planète. Consommées depuis des siècles en Asie, elles sont reconnues pour leurs qualités nutritives et gustatives. Aujourd’hui, elles s’imposent peu à peu sur nos tables européennes comme un élément indispensable au bon équilibre alimentaire. Mais qu’en est-il lorsqu’il s’agit de nourrir des nourrissons avec ces supers algues, notamment la spiruline ?

Le lait maternel, premier aliment du nourrisson

De la naissance à l’âge de 6 mois, tous les besoins nutritionnels de l’enfant sont parfaitement couverts par le lait maternel. Le lait maternel est le premier aliment naturel pour les nourrissons : il fournit toutes les calories nécessaires et les nutriments dont l’enfant a besoin pendant les premiers mois et continue de couvrir la moitié ou plus des besoins nutritionnels pendant le second semestre de vie et jusqu’à un tiers de ces besoins pendant la deuxième année. Aussi l’Organisation Mondiale de la Santé recommande un allaitement maternel exclusif jusqu’à l’âge de 6 mois, et un allaitement partiel jusqu’aux 2 ans de l’enfant. Et la communauté scientifique reconnaît à l’unanimité que l’allaitement favorise le développement sensoriel et cognitif, mais aussi protège le nourrisson contre les maladies infectieuses et chroniques. Mais il contribue aussi à la santé et au bien-être des mères en réduisant le risque de cancer ovarien ou mammaire. C’est un moyen sûr et optimal d’alimenter l’enfant que nous ne pouvons que recommander. Mais quand il n’est pas possible d’allaiter ou bien qu’il faut allaiter moins longtemps pour diverses raisons, des solutions complémentaires au lait maternisé puis à la diversification existent.

Le temps du casse-tête alimentaire

Les parents font face à de nombreuses interrogations dans les premières années de vie de leur enfant et quand il s’agit de diversifier l’alimentation, la liste s’allonge. Parmi ces préoccupations plus que légitimes arrivent en tête les questions du type : a-t-il ce qu’il faut pour sa croissance ? Manque-t-il de telle ou telle vitamine ? Il est souvent malade, a-t-il une bonne immunité maintenant que je ne l’allaite plus ?

Et en face, quelles réponses trouvent-il ? Les recommandations sont les mêmes que pour les adultes : manger varié, équilibré… avec toujours du lait maternisé. Et c’est vrai ! Mais comme pour les adultes, il peut y avoir des intolérances, des aversions et le problème de l’appauvrissement en vitamines et minéraux des aliments se pose aussi. Et puis, s’il refuse régulièrement de manger ce qu’il y a dans son assiette, il faut bien compenser. Seulement, là où un adulte peut plus ou moins prendre n’importe quel complément alimentaire (de qualité quand même !), nombreuses sont les contrindications quand il s’agit des enfants, et encore plus des nourrissons.

Une complémentation adaptée au nourrisson : la spiruline

S’il est vrai que nombreux compléments alimentaires ne conviennent pas aux nourrissons, ce n’est pas le cas pour les compléments composés exclusivement de spiruline. La principale raison est que la spiruline est avant tout un aliment végétal naturel. Et cette micro algue est extraordinairement nutritive. D’ailleurs, l’Organisation Mondiale de la Santé a classé, en 2000, la spiruline comme « complément alimentaire majeur » pour sa richesse nutritionnelle et de nombreux programmes de lutte contre la dénutrition l’incluent dans leurs protocoles. La spiruline sera donc très intéressante à l’arrêt de l’allaitement pour favoriser une bonne croissance.

La spiruline présente en effet de nombreux avantages :

  • la biodisponibilité des vitamines et minéraux

Les vitamines et minéraux qu’elle contient ont une excellente bio-disponibilité, c’est-à-dire qu’ils sont très facilement assimilables, sans perte au cours de la digestion. Par exemple, le fer présent dans la spiruline, contrairement à celui des autres végétaux est aussi biodisponible que celui des viandes.

  • des micronutriments essentiels

La spiruline est une source importante d’acide gras (lipides) et d’acides aminés (protéines) essentiels. Ces éléments sont dits essentiels car ils doivent impérativement être apportés dans notre alimentation, le corps ne pouvant pas les synthétiser. Ainsi dès l’arrêt de l’allaitement, il est indispensable de s’assurer que son enfant en ingère suffisamment.

  • de la phycocyanine

La phycocyanine est l’un des pigments principaux de la spiruline. Et elle présente de nombreux bienfaits. Notamment, elle favorise la mise en place d’une bonne immunité afin de lutter contre les affections courantes et d’éviter autant que possible l’apparition d’allergies.

  • du β-carotène en grande quantité

La spiruline est encore plus riche que la carotte en β-carotène, à la fois pigment et vitamine. Elle permet notamment de limiter la fragilité de la peau de votre bébé, au soleil particulièrement et elle est indispensable au bon développement de sa vision. Le β-carotène est la forme précurseur de la vitamine A. Et comme vous l’avez sûrement déjà lu, un surdosage en vitamine A est très mauvais. L’avantage avec la spiruline c’est que comme elle apporte le précurseur et non la forme active, le corps adapte sa transformation aux besoins et il n’y a donc pas d’hypervitaminose possible.

  • de la chlorophylle

Il est préférable de donner à son enfant des aliments bio et de l’eau de source mais malgré toutes les précautions que vous prenez pour lui, votre bébé ingère forcément des polluants environnementaux. La chlorophylle présente dans la spiruline possède d’excellentes capacité de détoxification. Ainsi, le foie de bébé trouvera un vrai soutien.

Il faut néanmoins garder en tête que rien ne saura remplacer le lait maternel dans l’alimentation du nourrisson dans les premiers mois de la vie de votre bébé. Il est aussi important de bien choisir la spiruline lorsque l’on décide d’en donner à son bébé. La qualité de la spiruline doit être 100 % naturelle et ne contenir aucun autre produit ajouté, tel que des conservateurs ou des colorants.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *