Kelp

Qu’est ce que le kelp ?

Le kelp est une famille d’algues brunes géantes qui présentent des milliers de vésicules remplies d’air. Elles peuvent mesurer jusqu’à 60 m et former de véritables forêts sous-marines, garantes de la diversité des organismes marins.

 

L’origine naturelle du kelp

Le kelp est naturellement présent tout autour du globe dans des eaux tempérées et riches en nutriments. On le retrouve également dans les eaux froides qui baignent les côtes islandaises ou encore les îles Kerguelen. Il pousse dans les zones peu profondes des océans.

 

Les bienfaits du kelp

Grâce à la richesse en micronutriments de l’eau de mer, le Kelp, lors de sa croissance, se charge de nombreux minéraux dont l’iode [1]. Grâce à cette composition, le kelp est doté de nombreux bienfaits :

  • Effets bénéfiques sur le mental: par son apport important en iode, le kelp a un impact positif sur la fonction cognitive et le système nerveux.
  • Effets bénéfiques sur la thyroïde [2] : aux doses physiologiques, l’apport en iode par le kelp permet de combler notre alimentation souvent déficitaire en ce minéral indispensable au bon fonctionnement de cette glande, souvent décrite comme le « chef d’orchestre » de l’organisme.
  • Effets santé sur la peau et les articulations: historiquement, le kelp a été utilisé afin d’apaiser les douleurs articulaires et pour traiter les problèmes de psoriasis, de rhumatismes. Il permet également d’optimiser la vitalité des cheveux.

D’autres effets sont également à noter, tels que la régularisation du transit intestinal grâce à la présence de fibres.

 

Le kelp, oui mais pour qui ?

Le kelp peut être conseillé aux personnes en recherche de vitalité globale et d’un regain d’énergie.

Cependant, les personnes souffrant ou ayant souffert de pathologies de la thyroïde ainsi que les femmes enceintes et les enfants ne devraient pas consommer ce type de produit.

 

La composition du Kelp Algorigin

Le kelp, grâce à l’environnement dans lequel il pousse, bénéficie de tous les minéraux indispensables à sa croissance. C’est via ce milieu particulier qu’il se charge en iode mais développe également une structure riche en fibres.

  • Minéraux

Riche en iode, le kelp permet d’optimiser nos apports alimentaires, très variables en fonction de notre régime alimentaire mais aussi de notre lieu de vie. En effet, l’iode est particulièrement présent dans les produits de la mer : coquillages, crustacés… tout comme les algues !

  • Fibres

La présence de fibres dans le kelp permet la régularisation du transit intestinal en cas de constipation.

 

Kelp Algorigin : le choix de l’équipe Algorigin

Notre produit Kelp combine deux algues de la famille du Kelp, Laminaria digitata et Ascophyllum nodosum, afin d’obtenir un équilibre en micronutriments et d’en optimiser les apports. Nous utilisons la matière première présente à l’état naturel dans la baie de Breidafjordur, située sur la côte ouest de l’Islande ; ces deux algues sont particulièrement présentes dans ces eaux protégées des pollutions. Elles sont récoltées mécaniquement sur la côte (Laminaria digitata) ou par bateau (Ascophyllum nodosum) et sont livrées le soir même dans l’entrepôt où elles sont transformées.

Leur transformation est effectuée rapidement, de manière douce et à faible température. Ce procédé assure la conservation optimale des principes actifs des algues.

La fabrique, qui opère à l’aide de l’énergie géothermique provenant de l’eau bouillante des sous-sols, assure aux produits un environnement extrêmement pur, éloigné des particules fines, et permet d’assurer une exploitation respectueuse de l’environnement.

Nous avons donc fait le choix de vous proposer un produit respectueux de l’environnement dans sa récolte et respectueux de la matière première dans sa transformation, afin de vous faire bénéficier d’un produit d’excellente qualité.

 Sources

[1] Lu L. & al. : Study on certified reference material of iodine in kelp. Wei Sheng Yan Jiu. 2004 Sep;33(5):618-9.

[2] Clark CD. & al. : Effects of kelp supplementation on thyroid function in euthyroid subjects. Endocr Pract. 2003 Sep-Oct;9(5):363-9.

D’autres algues qui pourraient vous intéresser