Composition : un aliment idéal

La spiruline est connue comme l’un des aliments les plus riches de la planète. Ses nombreuses capacités semblent également liées à cette composition hors du commun. Mais qu’en est-il réellement ? Algorigin fait le point avec vous.

 

Les protéines

Les protéines sont les éléments de construction du muscle, c’est l’élément le plus représenté dans l’organisme après l’eau (près de 62% du poids du corps en eau et 17% en protéines). Elles sont également à la base de nombreux processus métaboliques (immunité, réparation cellulaire…) et constituent un grand nombre d’enzymes, d’hormones.

Chaque protéine est constituée d’un enchainement utilisant 20 acides aminés sur le même principe qu’un mot utilise un enchainement de 26 lettres.

Ces acides aminés peuvent être apportés par l’alimentation ou fabriqués par le corps. Cependant, certains ne peuvent pas être produits par l’organisme, c’est ce qu’on appelle les acides aminés essentiels, au nombre de 8 chez l’adulte et de 10 chez l’enfant. Dans l’alimentation courante, les protéines animales apportent tous ces acides aminés essentiels alors que les protéines végétales sont individuellement incomplètes.

Le ou les acides aminés manquants sont alors appelés « facteurs limitants » car ils limitent la fabrication des protéines utilisant cet acide aminé. À long terme, une carence en acides aminés essentiels engendre les mêmes effets qu’une carence en protéines. C’est pourquoi il est important de varier les sources de protéines végétales afin de bénéficier de tous ces acides aminés.

La spiruline est très riche en protéines (60-70% de son poids sec) [1] de haute valeur biologique. Elle contient tous les acides aminés essentiels tant pour les adultes que pour les enfants. La membrane de la spiruline se dissout facilement sous l’effet de l’acidité gastrique, ce qui garantit la bonne assimilation de ces 20 acides aminés.

 

Les lipides

Les lipides constituent près de 14% de notre poids : ce sont les architectes de nos membranes cellulaires. Les lipides s’y organisent en double couche afin d’isoler l’intérieur des cellules du milieu dans lequel elles baignent. La nature de ces lipides modifie la souplesse membranaire et influence la qualité de la transmission des messages entre cellules.

Les lipides sont également retrouvés au niveau du système nerveux (le cerveau en contient 60%). Ils créent une gaine autour des nerfs, qui permet une conduction beaucoup plus rapide des informations.

Enfin, les lipides contenus dans le tissu adipeux jouent un rôle dans le stockage d’énergie et dans la régulation thermique.

Les lipides de la spiruline représentent de 2 à 4% de son poids total. Ils présentent un équilibre optimal entre les oméga-3 et 6, garant d’une bonne santé cardio-vasculaire. La spiruline est particulièrement riche en acides gras essentiels avec un fort taux d’acide alpha-linolénique (ALA) et d’acide gamma-linolénique (AGL)[2] qui participent à la synthèse hormonale. L’AGL se trouve uniquement dans les huiles de bourrache, onagre et de cassis ainsi que dans le lait maternel et la spiruline. La sous-classe d’acide dihomo gamma-linolénique (DGLA) est, pour sa part, uniquement présente dans la spiruline et le lait maternel. Ces acides gras sont apportés par l’alimentation ou transformés par l’organisme à partir des oméga-6.

La spiruline représente l’une des meilleures sources de protéines végétales.

— Pauline / Nutritionniste

Les glucides

Les glucides fournissent l’apport énergétique direct d’un aliment. Ils représentent 1,5% du poids corporel. Lors de la consommation de glucose, une partie est intégrée immédiatement dans les cellules grâce à l’intervention de l’insuline, l’autre part est stockée dans le foie et les muscles sous forme de glycogène, réserve d’énergie.

Présents à hauteur d’environ 20% dans la spiruline sèche, ses glucides sont principalement apportés sous forme de glycogène et de rhamnose. Le glycogène est la forme de stockage des glucides dans l’organisme pouvant être rapidement mobilisée. Ces deux sucres ne font que très peu varier la glycémie et mobilisent de façon minimale l’insuline et donc le pancréas.

Votre guide spiruline : 10 conseils pour faire le bon choix

Existe-t-il des spirulines de bonne ou mauvaise qualité ? Quels sont les critères pour choisir ? Pour tout comprendre sur la spiruline, saisissez votre email et recevez notre guide d’achat directement dans votre boite email !

Les vitamines

Les vitamines sont responsables du métabolisme, du développement et de la protection cellulaire. Hors mis la vitamine D qui est synthétisée par la peau, la totalité des vitamines doit être apportée par l’alimentation. Actuellement 13 d’entre elles sont connues mais leurs rôles ne sont pas encore totalement identifiés. Certaines d’entre elles peuvent être stockées dans les tissus gras de l’organisme ou au niveau hépatique et musculaire (vitamines A, B9, B12 D et E).

Les vitamines les plus intéressantes présentes dans la spiruline sont :

  • Vitamine A : la vitamine de la peau et des yeux
    Sous forme de β-carotène (précurseur de la vitamine A). Avec la spiruline, l’apport de vitamine A s’adapte aux besoins ; l’hypervitaminose (pathologique) est donc impossible – contrairement aux compléments contenant de la vitamine A – et non son précurseur.

  • Vitamine B1 :
    La spiruline est la deuxième source de vitamine B1 ; seule la levure de bière en est plus riche.
  • Vitamine B2:
    La spiruline est le quatrième aliment le plus riche en vitamine B2.
  • Vitamine B12 :
    La spiruline contient deux formes de vitamine B12, la cobalamine et la pseudo-cobalamine, ayant chacune des rôles définis.
  • Vitamine D :
    La spiruline est la source végétale de vitamine D la plus importante.

 

Les minéraux

Les minéraux représentent 6% du poids du corps. Ils sont présent en très grande quantité principalement dans le squelette, et doivent être apportés par l’alimentation. Les minéraux les plus intéressants de la spiruline sont :

  • Le calcium :
    La spiruline contient autant de calcium que le lait entier
  • Le fer :
    La spiruline contient du fer hautement assimilable.
  • Le magnésium :
    La spiruline contient un fort taux de magnésium, 10% plus important que la teneur du chocolat noir 70% de cacao.

Les pigments

La spiruline est une micro-algue bleu-vert contenant un grand nombre de pigments.

  • La phycocyanine :
    C’est l’élément le plus noble de la Spiruline, avec des propriétés anti-inflammatoire et antioxydante ainsi que de nombreux autres effets [3].
  • Les caroténoïdes :
    Le β-carotène fait parti de cette famille de pigments et est particulièrement bien représenté dans la Spiruline qui en contient 20 à 25 fois plus que la carotte.
  • La chlorophylle :
    Pigment de la photosynthèse, elle est présente à hauteur de 1% dans la spiruline.

Ainsi, au vu de la quantité et de la qualité des composants de la spiruline, il est possible de dire qu’elle arbore une composition nutritionnelle particulièrement intéressante et complète. Elle est ainsi un complément adapté à chacun pour un regain d’énergie assuré !

Sources

[1] Teuling E. & al. (2017) Comparison of Protein Extracts from Various Unicellular Green Sources. J Agric Food Chem. 2017 Sep 13;65(36):7989-8002. doi: 10.1021/acs.jafc.7b01788.

[2] Otles S. & al. : Fatty acid composition of Chlorella and Spirulina microalgae species. J AOAC Int. 2001 Nov-Dec;84(6):1708-14.

[3] Romay Ch. & al : C-phycocyanin: a biliprotein with antioxidant, anti-inflammatory and neuroprotective effects. Curr Protein Pept Sci. 2003 Jun;4(3):207-16.

Nos produits à base de spiruline