Programme récupération de blessure : la nouveauté Algorigin

Pauline

Lawrence Laughery, ultra traileur Compressport, nous l’a dit dans son interview : la blessure fait partie intégrante du sport. Parvenir à récupérer de manière optimale est le 1er défi avant de penser au réentrainement.

Les micronutritionnistes Algorigin ont donc formulé un nouveau programme dédié aux sportifs blessés : Le programme Récupération de blessure. Ce programme spécifique a pour objectif santé avoué d’optimiser la réparation cellulaire et de limiter l’inflammation.

Le concept innovant des programmes Algorigin est de sélectionner et d’associer les algues entre elles pour leur capacité à créer une synergie efficace.

Le nouveau programme Récupération de blessure se compose d‘Élixir de Spiruline et d’AFA Klamath.  Il est complété par une fiche micronutrition qui précise les posologies et les conseils d’utilisation pour une efficacité optimale.

Récupération de blessure : des algues soigneusement sélectionnées

 

L’Elixir de Spiruline

L’Elixir de spiruline est un extrait liquide de phycocyanine. La phycocyanine est le pigment bleu de la spiruline dont l’absorption par l’organisme est optimisée chez Algorigin grâce à une méthode suisse d’extraction et de concentration. On sait que la phycocyanine contenue dans la spiruline sèche n’est que très peu absorbable car elle est enchâssée dans des protéines porteuses. L’apport sous forme d’un extrait liquide permet de rendre la phycocyanine bio disponible et utilisable par l’organisme.

La phycocyanine a fait l’objet de nombreuses recherches. Dans le cadre de la récupération de blessure, elle permet de limiter l’inflammation par l’inhibition des molécules Cox-1 et Cox-2. Aussi intéressante, à poids moléculaire équivalent, que les anti-inflammatoires connus sur le marché, la phycocyanine permet donc de limiter la réponse inflammatoire et de diminuer rapidement les douleurs.

La capacité antioxydante de la phycocyanine permet également de limiter le vieillissement cellulaire impliqué dans l’apparition des blessures et peut donc aussi être envisagée en prévention des blessures.

L’AFA Klamath

L’AFA Klamath est une micro algue récoltée dans le lac Klamath en Oregon (USA), d’où son nom.

Elle permet la libération des cellules souches garantes de la réparation cellulaire. Les cellules souches sont stockées dans notre moelle osseuse. En cas de blessures, elles sont mises en circulation dans le sang et ont la capacité de localiser les lésions, de s’y rendre et de se transformer en n’importe quel tissu de notre organisme. Ainsi, elles se transforment en cellules osseuses lors de fracture, en cellules musculaires lors de déchirures…

En plus de sa capacité à stimuler la libération des cellules souches, l’AFA Klamath contient naturellement de la PEA (phényléthylamine) également connue sous le nom de « molécule du bien-être, du bonheur ». Cette molécule est un vrai plus lors de blessures car elle joue un rôle sur le moral du sportif dans une période souvent difficile à gérer émotionnellement.

Algorigin-programme-recuperation-blessure-4

Récupération de blessure : conseils micronutrition

Micronutrition et sport sont étroitement liés. Comme pour l’optimisation des performances physiques, les blessures sportives n’échappent pas à la règle.

Les Omégas 3

Les oméga 3 possèdent une capacité anti inflammatoire reconnue lorsqu’ils sont apportés en quantité suffisante dans l’alimentation.

Les omégas 3 sont présents dans les poissons gras ainsi que dans certains fruits oléagineux, graines et leurs huiles associées (lin, chanvre, cameline, noix). Ils peuvent également être apportés sous forme de compléments alimentaires comme l’Algue oméga 3 DHA Algorigin qui présente l’avantage pour les personnes végétarienne d’être une source complémentaire, la seule, 100% végétale.

Il est important, pour en maintenir le statut, d’en consommer quotidiennement.

Les polyphénols

Les polyphénols sont les molécules colorées des fruits et légumes. Ils ont notamment la capacité de stimuler la micro circulation en protégeant les petits vaisseaux de l’oxydation. Les sportifs devraient en consommer à chaque repas. Les plus actifs sont les polyphénols rouges et les polyphénols noirs (fruits rouges, baies, chou rouge…). Afin de décupler leurs capacités et de les absorber au mieux, il est préférable de les cuire et de les mélanger à des lipides (graisse de coco, huile d’olive, huile de noisette, huile de pistache …).

L’association de phycocyanine et d’AFA Klamath ne pourra qu’être optimisée par le respect de ces règles alimentaires.

Le programme Récupération de blessure limitera l’inflammation et optimisera les stratégies de réparation mises en place naturellement par l’organisme. C’est une nouvelle offre dans la gamme des solutions santé naturelles et écologiques Algorigin à tester sans attendre.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *