Spiruline et détoxification

Pauline

La spiruline est souvent considérée comme l’algue à tout faire tant sa richesse nutritionnelle lui confère une large palette de bienfaits. Pourtant elle est peu connue pour sa capacité de soutien de la détoxification hépatique, fonction essentielle de l’organisme.

Détoxification : comment ça marche ?

 

C’est dans le foie que la détoxification de l’organisme se déroule.
Cette réaction en 2 temps a la capacité de libérer les toxines contenues dans les graisses afin de les rendre solubles dans les milieux aqueux. Ainsi, l’excrétion urinaire ou fécale est possible.
Chacune des phases de détoxification nécessite l’action d’enzymes dépendantes, entre autres, des vitamines A, D3, E, des vitamines du groupe B, du calcium, du magnésium, du fer ou encore de certains acides aminés.

Notre mode de vie moderne, favorisant l’accumulation de toxines, nécessite que nos mécanismes de détoxification soient d’une efficacité à toute épreuve. Pourtant c’est ce même mode de vie, avec une alimentation appauvrie en micronutriments qui génère nos carences en vitamines et minéraux indispensables à son bon déroulement.

Spiruline : un soutien naturel de la détoxification

 

Outre sa richesse en micronutriments qui permet de pallier la déficience en vitamines et minéraux indispensables au fonctionnement de la détoxification, la spiruline possède des capacités détoxifiantes propres du fait de sa richesse en chlorophylle.

La chlorophylle, qui n’entre pas dans les processus de détoxification par le foie, va directement capter les toxines libres dans le sang pour les excréter dans les urines. La spiruline peut aussi être associée en cure à la chlorella qui possède également des vertus détoxifiantes propres.

On utilise d’ailleurs la spiruline dans les programmes anti-pollution de certaines grandes agglomérations. A Paris ou encore Genève elles sont utilisées aux abords des grands axes routiers afin de capter les gaz d’échappement et particules fines. Ces installations sont d’ailleurs des sources d’énergie renouvelables puisque les bio gaz émis par ces colonies sont utilisés pour chauffer les villes.

C’est dans le foie que la détoxification de l’organisme se déroule.
Cette réaction a la capacité de rendre les toxines solubles dans les liquides (initialement, les toxines sont solubles dans les graisses). Ainsi, l’excrétion urinaire ou fécale (via la bile) est possible.
Cette détoxication menée par le foie se déroule en 2 temps. Chacune de ces phases nécessite un soutien par des vitamines, minéraux, enzymes… Elles sont dépendantes, entre autres, des vitamines A, C, D3, E, des vitamines du groupe B, du calcium, du magnésium, du fer ou encore de certains acides aminés.

La composition nutritionnelle particulièrement riche de la spiruline permet ainsi de soutenir les 2 phases de la détoxication hépatique. En effet, la spiruline contient de très nombreux minéraux ainsi que toutes les vitamines (hors-mis la vitamine C).

 

La spiruline permet donc à la fois de détoxifier naturellement l’organisme et d’optimiser la détoxification hépatique. Le choix d’une spiruline de qualité est aussi une étape indispensable dans la sélection de votre complément alimentaire.

En effet, une spiruline respectée dès sa culture, et jusqu’à sa commercialisation verra ses composants préservés et sera de meilleure qualité nutritionnelle quand vous la consommerez.

Notre équipe de micronutritionnistes se tient à votre disposition pour répondre à toutes vos questions.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *